Tag Archives: régime

Gestion des symptômes du SOPK: maigrir

25 Jul

Les médecins m’ont expliqué que la perte de poids est la pierre angulaire de la gestion du SOPK car en effet, les symptômes tendent à s’aggraver chez le sujet en surpoids, augmentant de fait le risque d’apparition du diabète.

Donc, bien que cette “maladie” (peut-on parler de maladie?) soit incurable, il est tout de même possible d’en d’atténuer les symptômes par un controle de votre poids.

Cependant, si toutes les femmes atteintes du SOPK ne sont pas en situation de surpoids, celles qui le sont ont certainement du percevoir à quel point leur corps “résiste” aux régimes. Beaucoup d’efforts pour un résultat quasi nul (pas de perte, reprise des kilos, etc.).

Et pour cause. Car au SOPK correspond un régime alimentaire bien spécifique, qu’il faudra combiner à de l’exercice physique bien évidemment. Et si personne ne vous en a parlé, vous ne risquiez pas de le savoir.

Voici ce que j’en ai compris. Rappel: je ne suis pas un professionnel de la santé.

A la base du SOPK se trouve la résistance à l’insuline *. Etre résistant à l’insuline ne signifie pas nécessairement être diabétique. Le diabète est la configuration extrême de la résistance à l’insuline.

L’insuline va être libérée par le pancréas dans notre intestin grêle. Cette hormone va jouer deux roles: taxi et concierge. L’insuline va transporter le glucose de l’intestin grêle vers nos muscles qui ont besoin de glucose pour fonctionner. Arrivée au muscle, l’insuline dispose de la clé qui va ouvrir la “porte d’accès” au muscle (n’entre pas qui veut).

Dans le cas du SOPK, il se trouve que les muscles n’ont pas suffisamment de ces serrures. Il y a donc embouteillage. Puisque le transfert de glucose ne se fait pas suffisamment rapidement, le pancreas comprend qu’il doit produire plus d’insuline encore. Effort totalement inutile puisque le problème est donc ailleurs. Excès d’insuline de glucose restent dans le sang puis finissent par être éliminés par l’urine.

Il nous faut ainsi apprendre à gérer notre production d’insuline afin d’éviter les pics de glucose dans le sang (et par conséquent les pics d’insuline).

Le truc donc, c’est de gérer la transformation de ce que l’on mange en glucose. Et là, tous les aliments, toutes les cuissons et toutes les combinaisons alimentaires ne sont pas égales. Un régime à faible indice glycémique (ou connu en France sous le nom de régime Montignac) est tout à fait indiqué.

Le terme de régime n’est pas approprié non plus. Dans le cas du SOPK, il ne s’agit pas de suivre un régime sur quelques semaines mais plutôt d’opérer des changements durables dans l’alimentation quotidienne.

Les références sur Internet ou en librairie sont nombreuses sur ce type de régime. Toutefois, je conseille vivement d’aller voir un(e) diététicien(e) afin d’adapter les principes à votre mode de vie, à vos goûts et à vos habitudes.

Dans mon cas, j’ai perdu un peu plus d’un kilo durant les 3 premières semaines qui ont suivi le début de cette diète. J’en conviens, nous sommes loin des nombres fanfaraoniques annoncés par tous les magasines féminins à l’approche de l’été. Mais entre nous, j’ai toujours douté de l’efficacité et des résultats de ces régimes fashion. Le plus important pour moi est de maigrir et de reprendre le contrôle de mon poids. Jusqu’ici ça marche, il est facile à mettre en place et il n’est pas contraignant pour les autres membres de la famille. Au contraire, il s’agit d’un mode d’alimentation plus sain bénéfique à tous.

Plus d’info sur le régime à faible indice glycémique (IG), dit régime Montignac: Le site de Michel Montignac .

Attention de nombreux autres sites font mention de dissociation et d’exclusion dans ce régime. Je ne sais quoi penser. Est-ce vrai ou est-ce une interprétation? Ma diététicienne m’a “interdit” d’exclure quoi que ce soit de mon alimentation tout comme elle n’a pas parlé de dissocier fromage et pain. Il est possible de manger des frites (en petite portion) de temps en temps et il faut veiller à manger la bonne quantité de glucides de qualité. Ni trop, ni trop peu.

Quelques idées de recettes à IG bas: Le blog de Gilda, le blog de Marie Chioca et nombre de recettes de Clea (qui ne ne revendique pas IG bas toutefois mais dont les recettes le sont souvent dans la pratique).

 

*Sources:

Advertisements